Génomique fonctionnelle et imagerie moléculaire végétale

L'Unité fait partie du Centre d'Ingénierie des Protéines (CIP) et est membre des CAREs PhytoSYSTEMS et CAREµ. L’unité de recherche dispose d’équipements remarquables en imagerie moléculaire du vivant dont un microscope confocal multiphoton.

Groupe "Epissage" – Prof. P. Motte

Chez les eucaryotes, l’expression génique intègre de multiples étapes toutes étroitement interconnectées in vivo. La transcription et la maturation des RNAs messagers précurseurs (pré-mRNAs) constituent des étapes essentielles non seulement dans la maturation même de la molécule de pré-mRNA mais également dans le métabolisme ultérieur des RNAs messagers (mRNAs) régulant leur exportation cytoplasmique et l’efficacité de leur traduction.

Le processus d’épissage consiste en la reconnaissance précise des introns des pré-mRNAs au niveau des sites d’épissage, en leur excision et en la ligature des exons avant le transport des transcrits matures dans le cytoplasme. L’épissage est catalysé par un édifice macromoléculaire dynamique dénommé ‘spliceosome’ et requiert de nombreux facteurs essentiels dont les protéines SR (Ser/Arg-rich) qui constituent une famille de protéines conservées chez les eucaryotes. Les activités de recherche du laboratoire concernent cette famille de facteurs d’épissage qui jouent un rôle crucial dans l’épissage constitutif et alternatif en régulant l’assemblage du spliceosome et en déterminant le site d’épissage.

L’épissage alternatif, à l’origine d’une plus grande diversité protéique, a contribué à la complexité morphologique et fonctionnelle des eucaryotes au cours de l’évolution. Les protéines SR ont également un rôle dans le contrôle qualité des mRNAs et la stabilité du génome. Cette thématique de recherche repose sur une approche multidisciplinaire.

Membres du groupe:
Prof. Patrick Motte
Dr Marc Hanikenne
Marine Joris (Doctorante, boursière FRIA)
Marie Schloesser (Technicienne)

Groupe "Homéostasie des métaux" – Dr. Marc Hanikenne, Chercheur Qualifié F.R.S-FNRS

Au sein du groupe, les mécanismes d’homéostasie des métaux sont étudiés chez les organismes photosynthétiques (algues et plantes). En collaboration avec d’autres laboratoires du département (Profs. M. Galleni, Cl. Remacle, D. Baurain) et avec des équipes à l’étranger, des approches de physiologie moléculaire, de génétique, de biochimie et de génomique comparative sont mises en œuvre pour élucider :

  1. les mécanismes de réponse à la carence en métaux chez C. reinhardtii et les plantes;
  2. les mécanismes de tolérance et d’accumulation du zinc et du cadmium chez l’hyperaccumulatrice de métaux Arabidopsis halleri.

Les mécanismes adaptatifs des organismes photosynthétiques à leur environnement, de même que l’évolution de ceux‐ci, sont ainsi examinés.

Une meilleure compréhension de l’homéostasie des métaux chez les plantes permettra la mise en place d’approches innovantes de biofortification et de phytoremédiation.

Membres du groupe: Marc Hanikenne, Patrick Motte, Cécile Nouet (Post-Doc), Clémentine Laurent (Doctorant, en co-promotion avec le Prof. M. Galleni), Gilles Lekeux (Doctorant, en co-promotion avec le Prof. M. Galleni)

Contact(s) : Prof. Patrick MOTTE, Professeur ordinaire

Adresse : Institut de Botanique
Quartier Vallée, 1
Chemin de la Vallée, 4 (Bât. B22) Sart Tilman - 4000 LIEGE

Tél : +32(0)4 366.38.10
Fax : +32(0)4 366.29.60

Marie SCHLOESSER

Tél : +32(0)4366.38.50

Dr. Marc HANIKENNE, Chercheur qualifié F.R.S.-FNRS, Maître de conférences

Tél : +32(0)4 366.38.44
Fax : +32(0)4 366.29.60

Mme Stéphanie HANSON, Secrétaire du DER des Sciences de la Vie

Tél : +32(0)4 366.38.02
Fax : +32(0)4 366.29.60

Version imprimable Page mise à jour le 05/06/2015